Pont du Riolan. (2006)

35x51,2 in ~ Collages, Acrylique, Pigments, Collages ~ Bois, Papier


Ce ne sont plus des « stries » sur le passé comme pour le masquer … Un certain détachement, un recul plus serein permettent quelque courbe de gestuelle libre et dansante. Un pont vers l’ « à -venir » joyeux.
La matière prépondérante est la chair, la densité de la vie encore voilée de blanc et qui revient en force, prête à être révélée, prête à crever la surface.
Sur toile de jute préparation colle de peau, huile et blanc de Meudon, collage lames de papiers archives et mémoires de vie.
technique mixte, pigments et liant.

Ajouté le

Créé avec Artmajeur